valentine Tracol
valentine Tracol
2024-03-06
Très satisfaite de la prestation proposée par Gregory pour un shooting photo immobilier après rénovation. Le résultat du shooting est fabuleux, il a su mettre en avant les points forts de chaque espace. Je ferai à nouveau appel à Gregory pour mes futurs projets.
Claire Vt
Claire Vt
2023-04-29
Très bon moment pour une séance EVJf. Gregory a su nous écouter, nous mettre à l'aise faire à son appareil. Malgré un temps très venteux, nous sommes vraiment ravies du résultat ! Je recommande
Florent D.
Florent D.
2022-10-11
Pour notre centre remis à neuf, nous avons fait appel à Grégory et nous sommes ravis de sa prestation ! Nous avions principalement un doute sur la lumière qui semblait difficile pour mettre en valeur notre centre dentaire mais Grégory a sublimé l'endroit ! Nous espérons pouvoir collaborer et partager d'autres projets sur Avignon !
Allison Charpentier
Allison Charpentier
2022-04-25
Un réel plaisir de collaborer avec Grégory qui est très réactif et professionnel ! De plus, les photos respectaient parfaitement le brief. Je recommande vivement et au plaisir de travailler ensemble de nouveau, merci !
maeva rivière-letort
maeva rivière-letort
2021-05-26
Grégory a vraiment été adorable et très professionnel . Nous l’avions contacté dans le cadre d’une séance photo pour un evjf et le résultat est parfait. Il a fait preuve d’une grande disponibilité et nous a livré les photos rapidement . Je le recommande vivement .
Marie roma
Marie roma
2021-04-12
Gregory à été à l’écoute, disponible et pleins de bons conseils. De plus les photos qu’il a faites pour mes produits correspondent parfaitement à mes attentes. Un grand merci!
Roxanne Manquat
Roxanne Manquat
2021-03-29
Monsieur Irthum s'est montré très disponible et très professionnel. Aménageur de bureaux, nous l'avions contacté pour qu'il photographie l'une de nos réalisations. Nous sommes ravis du rendu des photos et avons particulièrement apprécié son initiative créative et ses conseils ! Je recommande ce photographe.
jéromine beysson
jéromine beysson
2019-05-15
Nous avons fait appel à Gregory pour nos photos de produit. Professionnel et à l'écoute de nos demandes, il a su mettre en valeur nos produits avec une très bonne maîtrise de la lumière. Nous le re-contacterons très prochainement pour des photos de portraits !
julien zearo
julien zearo
2019-05-13
Gregory est très professionnel et sympa, il sait rassurer et donner de bons conseils avant, pendant et après la séance photo. Son travail est vraiment de qualité, je recommande fortement !! Si vous recherchez un photographe à Avignon, n’hésitez VRAIMENT pas, vous l’avez trouvé
Mineral Est
Mineral Est
2019-05-13
Nous faisons appel à Gregory pour nos photos produits de Minéraux et objets de déco. Nous n'avons jamais été déçus du résultat !

Comment prendre des photos en basse lumière : astuces et techniques

La photographie en basse lumière peut être un défi de taille pour de nombreux photographes, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Comprendre comment manipuler les réglages de votre appareil photo pour obtenir les meilleurs résultats est crucial dans ces situations. Ce guide explore les différentes techniques et astuces nécessaires pour capturer parfaitement vos sujets même en conditions de faible luminosité.

Résumé de l’article : 

Pour réussir des photos en basse lumière, maîtrisez l’exposition en utilisant une large ouverture et en ajustant la vitesse d’obturation avec le matériel adéquat selon votre scène. Optimisez les sources de lumière disponibles, comme la lumière ambiante ou un flash externe. Utilisez les modes de travail adaptés, comme le mode manuel, pour un contrôle total des paramètres. Adoptez des techniques de respiration et de maintien pour réduire les mouvements de la caméra. Préparez-vous en repérant les lieux à l’avance, en utilisant des applications pour prévoir les conditions de lumière, et en apportant des batteries de rechange.

 

SectionSujetDescription
1- Bien comprendre les bases de l’expositionUtiliser une large ouvertureFavoriser des objectifs avec une ouverture de f/1.8 ou inférieure pour maximiser la lumière entrant.
Ajuster la vitesse d’obturationUtiliser une vitesse lente (ex. 1/30s) pour maximiser l’exposition. Utiliser un trépied pour éviter le flou de bougé.
Sensibilité ISOAugmenter l’ISO pour améliorer l’exposition tout en minimisant le bruit numérique.
2- Optimiser les sources de lumière disponiblesLumière ambiante ou artificielleUtiliser les lumières environnantes comme des lampadaires ou bougies pour une ambiance unique.
Utilisation du flashUtiliser un flash externe orienté vers le plafond ou indirectement pour de meilleurs résultats.
3- Utiliser les bons modes de travailMode manuelPermet un contrôle total sur les paramètres d’exposition.
Mode priorité à l’ouvertureDéfinir l’ouverture souhaitée, l’appareil ajuste la vitesse d’obturation automatiquement.
Mode priorité à la vitesseDéfinir la vitesse d’obturation, l’appareil ajuste l’ouverture automatiquement.
4- Maîtriser la composition et les angles de prise de vueRègle des tiersPlacer les éléments d’intérêt sur les lignes ou leurs intersections pour une composition harmonieuse.
Utiliser les reflets et surfaces réfléchissantesIncorporer des éléments réfléchissants pour ajouter une dimension créative.
5- Techniques avancées pour la photographie en basse lumièrePrise de vue en RAWCapture plus d’informations visuelles, offre plus de flexibilité en post-traitement.
Bracketing d’expositionPrendre plusieurs photos avec différentes expositions pour les combiner ultérieurement.
Post-traitement intelligentUtiliser des logiciels comme Adobe Lightroom pour ajuster l’exposition, les hautes lumières, les ombres et le bruit.
6- Utiliser les poses longues pour shooter en basse lumièreTechnique de pose longueUtiliser un trépied pour stabiliser l’appareil et éviter le flou de bougé.
7- Capturer des images en basse lumière à main levéeTechniques de maintienTenez fermement l’appareil avec les deux mains, adoptez une posture stable et synchronisez votre respiration avec le déclenchement.
8- L’importance de la préparationPréparation et planificationRepérer les lieux à l’avance, utiliser des applications pour anticiper les conditions de lumière, et apporter les accessoires nécessaires.
Gestion des batteriesPrévoir des batteries de rechange pour éviter les interruptions.

1- Bien comprendre les bases de l’exposition

L’exposition repose sur trois éléments principaux : l’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO. La maîtrise de ces trois paramètres est essentielle pour réussir des clichés en basse lumière.

Utiliser une large ouverture

L’ouverture de l’objectif laisse passer la lumière vers le capteur. Plus l’ouverture est grande (valeur f/ petite), plus il y a de lumière qui entre. En basse lumière, privilégiez des objectifs avec une ouverture de f/1.8 ou inférieure. Cela permet non seulement d’augmenter la quantité de lumière entrant mais aussi de créer un effet de flou artistique en arrière-plan.

Ajuster la vitesse d’obturation (temps de pause)

La vitesse d’obturation contrôle la durée pendant laquelle l’obturateur reste ouvert pour exposer le capteur à la lumière. En basse lumière, il convient d’utiliser une vitesse d’obturation lente comme 1/30 seconde ou moins pour maximiser l’exposition. Mais, dans ce cas, faites attention aux mouvements involontaires ; un trépied pourrait s’avérer utile pour éviter les flous de bougé.

Quelques rappels sur le temps de pause :

  • Vous ne possédez pas de trépied et photographiez à mains levées : Faites attention à ne pas choisir une vitesse d’obturation trop lente. Généralement, un humain est incapable de ne pas bouger en dessous de 1/125s, le conseil du jour est de toujours être minimum a 1/125s à main levé. Pour éviter le flou de bougé, vous devez choisir une vitesse qui correspond à l’inverse de la focale utilisée. Par exemple, pour une focale de 105 mm, vous limiterez le flou de bougé avec une vitesse d’au moins 1/125s.
  • Votre sujet est en mouvement : vous devrez alors sélectionner une vitesse assez élevée pour figer son mouvement si c’est ce que vous souhaitez. Si jamais vous ne voulez pas figer ce mouvement, vous pouvez utiliser un temps de pose plus long avec un trépied. Ça peut être le cas par exemple si l’on veut photographier une cascade en forêt et obtenir un effet de flou sur l’eau, ou même obtenir une sorte de filet de mouvement sur une personne.
  • Votre scène ne comporte pas d’éléments qui bouge : vous pouvez alors utiliser un trépied et choisir le temps de pose que vous voulez. C’est le cas généralement sur de la photographie de paysages.

Sensibilité ISO

Le paramètre ISO influe sur la sensibilité du capteur à la lumière. En basse lumière, augmenter l’ISO peut améliorer l’exposition de manière significative. Cependant, une valeur ISO élevée pourrait introduire du bruit numérique sur la photo. L’idéal est de trouver un équilibre qui minimise le bruit tout en améliorant l’éclairage.

Le bruit numérique est inesthétique et difficile à corriger en post-production. Il est donc préférable de ne pas augmenter les ISO de manière significative et de rester à des valeurs de « sécurité ». Pour en savoir plus sur la gestion des ISO de votre appareil, consultez des sites spécialisés de caractéristiques d’appareils.

2- Optimiser les sources de lumière disponibles

Comprendre et utiliser au mieux les sources de lumière environnantes peut transformer vos clichés. Voici quelques approches pratiques :

Lumière ambiante ou artificielle

Tirer parti de la lumière ambiante, telle que les lampadaires, néons ou bougies, peut ajouter une ambiance unique à vos images. Évitez les lumières trop directes qui pourraient créer des ombres dures. Expérimentez avec différentes sources de lumière pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Utilisation du flash

Pour certaines scènes, l’utilisation du flash peut compenser le manque de lumière disponible. Un flash externe orienté vers le plafond ou utilisé indirectement produit souvent de meilleurs résultats qu’un flash intégré dirigé directement vers le sujet. Des diffuseurs peuvent également aider à adoucir l’effet du flash.

3- Utiliser les bons modes de travail

Certaines fonctions et modes disponibles sur les appareils photo modernes ont été conçus spécialement pour la prise de vue en basse lumière. Connaître et utiliser ces options peut être très avantageux.

Mode manuel

Passer en mode manuel offre un contrôle complet sur l’ouverture, la vitesse d’obturation et l’ISO, permettant des ajustements minutieux selon les besoins spécifiques de la scène.

Mode priorité à l’ouverture

Ce mode vous permettra de définir l’ouverture souhaitée tandis que l’appareil se charge d’ajuster automatiquement la vitesse d’obturation. Utile surtout lorsque l’on cherche à maintenir une profondeur de champ constante.

Mode priorité à la vitesse (obturation)

Ce mode est parfait pour maîtriser la profondeur de champ de vos photos. L’appareil ajustera automatiquement la vitesse d’obturation en fonction de la scène. Il est important de surveiller cette vitesse pour éviter qu’elle ne devienne trop basse, ce qui pourrait entraîner un flou de bougé.

Attention aux ISOs

Vérifiez vos paramétrages d’ISOs, il est possible que vous ayez bloqué votre sensibilité ISO, ce qui signifie que vous empêchez votre appareil de monter au-delà d’un certain nombre d’ISO volontairement, pour contrôler la pixellisation des images. L’impact de cela pourrait être qu’en cas de faible niveau de lumière + utilisation d’un mode semi-automatique, l’appareil ne puisse pas agir sur les ISOs alors qu’il en aurait besoin, et donc, une photo sous-exposée en résultera.

4- Maîtriser la composition et les angles de prise de vue

Indépendamment des réglages techniques, un bon sens de la composition et des angles de prise de vue peut transformer une photo moyenne en chef-d’œuvre. Voici des astuces concernant la composition :

Règle des tiers

Gardez toujours à l’esprit la règle des tiers pour disposer harmonieusement les éléments de votre mise en scène. Imaginaires, les lignes horizontales et verticales divisent l’image en neuf parties égales. Placez les points d’intérêt sur ces lignes ou leurs intersections.

Utiliser les reflets et les surfaces réfléchissantes

Incorporez des surfaces réfléchissantes telles que des vitres, des flaques d’eau ou des miroirs. Ces éléments peuvent ajouter une dimension supplémentaire et créative à vos clichés.

  • Repérez les sources de lumière naturelle
  • Évitez les zones excessivement sombres
  • Jouez avec différents niveaux et profondeurs

S’assurer de la stabilité de l’appareil

Stabiliser l’appareil photo réduit considérablement le risque de flou de mouvement. Utiliser un trépied est fortement recommandé pour des temps d’exposition prolongés. Alternativement, appuyez l’appareil contre une surface stable ou utilisez un déclencheur à distance.

5- Techniques avancées pour la photographie en basse lumière

Une fois les bases maîtrisées, certaines techniques avancées peuvent faire toute la différence dans la qualité de vos photos en basse lumière.

Prise de vue en RAW

Photographier en format RAW plutôt qu’en JPEG permet de capturer plus d’informations visuelles, offrant ainsi plus de flexibilité lors de l’édition des images sans perdre en qualité.

Bracketing d’exposition

Cette technique consiste à prendre plusieurs photos d’une même scène avec différentes expositions afin de combiner ultérieurement tous les détails dans une seule image bien exposée. Elle est particulièrement utile pour les scènes à fort contraste.

Post-traitement intelligent

Des logiciels comme Adobe Lightroom permettent des ajustements précis de l’exposition, des hautes lumières, des ombres et du bruit. Investir du temps dans le post-traitement permet souvent de corriger les problèmes rencontrés lors de la prise de vue.

6- Utiliser les poses longues pour shooter en basse lumière

Il ne sera pas toujours possible d’utiliser la pose longue selon votre scène à photographier. Généralement il est possible d’utiliser une pose longue lorsque :

  • Notre sujet est immobilier (Objet type Ecommerce, objet de la vie courante…)
  • L’on souhaite photographier un paysage (sans vent, sans objet qui intervienne dans notre scène)
  • Lorsque l’on souhaite ajouter une dimension artistique (ajouter volontairement un flou de bouger, créer un effet “lightpainting”)

Dans ces cas-là, il est possible d’utiliser la pose longue, qui consiste à rallonger son temps d’exposition (vitesse d’obturation). Pour cela pensez à bien utiliser un trépied qui permettra une stabilisation de l’appareil, et qui empêchera tout flou de bouger, si telle est votre volonté !

7- Capturer des images en basse lumière à main levée

Pour prendre des photos à mains levées en basse lumière sans flou de bougé, adoptez des techniques de respiration et de maintien efficaces.

Tenez l’appareil photo fermement avec les deux mains, en plaçant la main droite sur la poignée et la gauche sous l’objectif. Adoptez une posture stable en écartant légèrement les pieds et en appuyant vos coudes contre votre corps. Synchronisez votre respiration avec le déclenchement : inspirez profondément, maintenez votre souffle pendant que vous prenez la photo, puis expirez lentement après avoir déclenché. Utilisez également votre environnement pour vous stabiliser, en vous appuyant contre une surface solide. Ces techniques aideront à réduire les mouvements de la caméra et à obtenir des images nettes en faible luminosité.

8- L’importance de la préparation

Préparation, repérage et planification

La préparation et la planification sont essentielles pour réussir des photos en basse lumière. Avant de partir, prenez le temps de :

  • Repérer les lieux à l’avance : Cela vous permettra de trouver les meilleurs angles et de prévoir les obstacles potentiels.
  • Utilisez des applications spécialisées pour anticiper les conditions de lumière : Telles que les phases de la lune, l’heure dorée et l’heure bleue.
  • Préparez tout le matériel nécessaire : assurez-vous d’avoir assez de batteries, des cartes mémoire supplémentaires, un trépied robuste, et des objectifs adaptés à la faible luminosité.
  • Pensez également à emporter des accessoires : Comme une lampe frontale pour vous aider à régler votre équipement dans l’obscurité, un plaid (souvent utile la nuit !)

La bonne gestion de vos batteries

En basse lumière, les longs temps de pose et l’utilisation fréquente des écrans lumineux pour vérifier les images peuvent rapidement épuiser la batterie de votre appareil. Pour éviter les interruptions, il est recommandé de toujours avoir des batteries de rechange avec vous. Assurez-vous qu’elles sont entièrement chargées avant de partir pour garantir une séance photo sans souci.